La communauté du sud; Disparaition à Dallas De Charlaine Harris

Titre: La Communauté Du Sud; Disparaition à Dallas
Titre Original
: Living Dead in Dallas
Auteur: charlaine Harris
[x=#DB5B49-#00000]Editeur: J'ai Lu; semi poche
Traduit de l'americain par: Frédérique Le Boucher
Nombre de pages: 315 pages
Paru le: France poche: 17 Aout 2009


C'est encore moi, Sookie. Pour vous servir Chez Merlotte. Bill est toujours aussi beau et carnassier, mais il ne boit que mon sang, j'y veille ! Ici, à Bon Temps, les humains et les vampires cohabitent pacifiquement. Enfin presque, car l'autre soir, on a retrouvé un corps sur le parking du bar et une ménade m'a attaquée.»
La petite ville de Bon Temps a retrouvé un semblant de calme. La jeune télépathe Sookie Stackhouse partage son temps entre le bar où elle travaille et son bien-aimé vampire, Bill Compton. Mais lorsqu'on s'en prend à elle, elle n'a d'autre choix que de pactiser avec la communauté vampire, et part mener l'enquête à Dallas sur la disparition d'un des leurs, au péril de sa vie..


Mon Avis

Un second tome aussi excelent que le premier, aussi sombre et déliant, on retrouve nos personnages dijonctés et des nouveaux font leur apparaition.
Sookie s'impose un peu plus et fait un peu moins nunuche. Je me lasse un peu de Bill et veux en savoir un peu plus sur Eric, j'espere qu'il sera plus présent dans le tome suivant.

M
a note est de 8/10 !


«- Enfin, c'est un peu compliqué à expliquer, ai-je ajouté. Toujours est-il que je dois aller à une soirée demain, qui ressemble plutôt, en fait, à une... eh bien, c'est une... une sorte d'orgie, disons, et que j'ai besoin que quelqu'un m'accompagne au cas où... où... Bref, au cas où.
- Fascinant! s'est exclamé Eric, qui semblait sincère. Et comme tu savais que je serais justement dans le coin, tu as pensé que je pourrais te servirde cavalier à cette orgie?
- Oui. Le truc, c'est que j'y vais pour lire dans les pensées des participants. Pour leur soutirer certaines informations. Il suffit que je les incite à penser à une chose précise pour récolter les renseignements que je cherche sur le sujet en question. Ensuite, il ne nous restera plus qu'à filer en douce.

Je venais justement d'avoir une idée lumineuse pour les pousser à penser à Lafayette. La mettre à exécution serait, théoriquement, d'une simplicité enfantine. Le tout serait de la faire accepter à Eric. Mais encore fallait-il oser la lui soumettre...

- Donc, tu veux que je t'accampagne à une orgie à laquelle je ne suis pas inté et où je ne serai pas le bienvenu. Et tu veux, de plus, qu'on parte avant même que j'ai eu la moindre chance de commencer à m'amuser. C'est bien cela?

Mon "oui" ressemblait à un couinement de souris. J'appréhendais la suite, mais je me suis jetée à l'eau

- Et est-ce que... est-ce que tu crois que... que tu pourrais te faire passer pour un homo?

Le silence m'a paru inerminable. J'ai même cru qu'il avait raccroché.

- Allô?
- A quelle heure dois-je être chez toi?
- Euh... 21h30. Le temps que je te mette un peu au courant.
- 21h30 chez toi.
- Je remporte le téléphone dans le bureau, m'a alors annoncé Pam. Je ne sais pas ce que tu as dit à Eric, mais il secoue la tête d'un air bizarre et il a les yeux fermés.
- Est-ce qu'il rit, ne serait-ce qu'un tout petit peu?
- Vu la tête qu'il fait, pas vraiment.»


Si une personne a lu ce livre et tient a etre ma partenaire sur cette article, qu'il me previenne par commentaire avec le lien de son article et je l'ajouterais :)
Envoyé avec BlackBerry

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.142.121) if someone makes a complaint.

Report abuse